Historique

Les villages de la rive gauche du lac de Bienne étaient auparavant accessibles uniquement par le lac. L'eau, environ 2,5 m plus haute à l'époque, atteignait les maisons. De nombreux embarcadères devant les maisons permettaient la circulation des marchandises et le transport de vin par bateau sur l'autre rive du lac ou la continuation le long de la vieille Thielle jusqu'à Soleure. Un chemin de halage *) menait le long de la rive nord et de nombreux sentiers pédestres et équestres traversaient la côte viticole de hameau en hameau et sur ​​le Diesse / Tessenberg.

Beaucoup de halles de stockage des anciennes propriétés des cloîtres datant du début du Moyen Age ont été, pour commencer, nationalisés après la Réforme, pour ensuite être privatisés. De jolies demeures patriciennes urbaines de Bienne, Berne et Soleure ornent encore aujourd'hui les villages lacustres. Equipées de grands pressoirs et de fûts, ces maisons ont également été utilisés pour la production et le stockage de vin. La viticulture sur les côtes du lac de Bienne est authentifiée depuis le 12e siècle à Douanne dans différents documents.

Les églises de Douanne et dans le vignoble de Gléresse, cette dernière peut également être atteinte par l'ancienne route de pèlerinage, sont largement connues.

Avec la correction des eaux du Jura le niveau du lac a baissé. Grâce à la création de "Bürinen" **) émergaient du lac à l'époque de beaux jardins devant les villages et hameaux, mais au 19e siècle ils ont été coupés des maisons suite à la construction de la ligne de chemin de fer et la route principale. Ainsi, ces deux ouvrages incisifs ont fait disparaître de nombreux monuments ou dont la plupart ont été dévalorisés. En contre-partie, les villages se sont développés pour le traffic. 

* Chemin de halage: chemin tracé sur la rive du lac pour permettre aux gens et animaux (chevaux, boeufs, etc.) de tirer les cargos à l'aide de cordes directement à terre.

** ) "Bürinen": parcelles (vignes, jardins) entourées par des murets sur un à trois côtés, remplis, et donnant vers le lac.