Histoire

Les saucisses au marc et leur tradition 

Les résidus des raisins provenant de la production du vin sont appelées marc ou drêche.

Après la fermentation, la drêche est brûlée ce qui donne le marc, une eau-de-vie connu.

Lorsque les agriculteurs dans les années 50 brûlaient le marc, ils accrochaient des saucisses de porc au-dessus du four. Ainsi ils chauffaient leurs repas. En faisant cuire à la vapeur les saucisses, celles-ci obtenaient cette saveur typique du marc.

Début des années 80, les agriculteurs rendaient l’idée de transformation des saucisses  publique. Ils voulaient partager leur propre casse-croûte avec les autres. Ainsi, ils ont commencé de recevoir des invités dans leurs carnozets et caves à vin en servant les saucisses au marc et leur propre vin.